Dire que Cafougnette n'a pas été créé par Jules Mousseron et qu'il existait bien avant son auteur permet à certains d'utiliser sans vergogne ce pittoresque personnage du Nord.
Lors du procès, mon adversaire a cru bon de faire appel à de nombreux linguistes pour tenter d'expliquer d'où provenait le nom Cafougnette.
D'où vient le nom ? Est-ce une pure invention issue de l'imagination fertile de Jules Mousseron d'un mot qui chantait bien ?
Vient-il de cafouillage qui désignait dans le vocabulaire minier du Nord une mauvaise veine de charbon ? Une personne inorganisée se disait également cafouillette dans la région de Denain.
Certains affirment que Cafougnette aurait été importé par des mineurs piémontais venus au début du XIXe siècle et serait la version française de cafoni qui désigne un paysan rustaud et dont le propos est une cafognetta. Belle recherche... Mais c'est exactement comme Tartarin de Tarascon... Le personnage n'en reste pas moins la création d'Alphonse Daudet même si le nom vient de Tartare !
Peut-être s'agit-il un peu de tout ça, de cette sonorité amusante et de l'image qu'il renvoie !  Quoi qu'il en soit, si l'on peut gloser des heures sur l'origine du nom, il n'en reste pas moins la création originale de Jules Mousseron. Le personnage n'apparaît dans aucun écrit antérieur à l'œuvre elle-même de l'auteur. Aucun dictionnaire du Picard ou du patois ne cite le mot Cafougnette. Celui de Louis Vermesse (1837-1865) intitulé "Dictionnaire du Patois de la Flandre Française ou Wallonne" ne le mentionne pas. Tout juste cite-t-il le terme Cafouillaches qui se dit d'un ouvrage malpropre ou fait sans goût... mot parfait pour désigner les recueils de Guy D. édité sur du papier de très mauvaise qualité, une reliure à deux sous et à un prix exhorbitant !

A ch' t' heure,
Salut mes Tiots 'Quettes,
Fred Cafougnette