Un article est paru dans "La Voix du Nord" du dimanche 26 novembre 2006 pour la parution du tome 2 de Cafougnette. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec ce que Pierre-Laurent Flamen, journaliste de l'agence de La Voix du Nord d'Hénin-Beaumont, a écrit.
Je regrette qu'il ait centré son article sur une prétendue "guéguerre" du picard et non sur ce qui aurait dû être son véritable sujet, le tome 2 de la BD Cafougnette. Si son papier est un tantinet "fouille-merde", mes propos ont été quelque peu déformés et amputés. N'étant pas rôdé, loin de là, aux joutes journalistiques et faisant confiance (à tort !) à ce journaliste qui nous avait habitué à mieux, je m'excuse si certains propos que l'on m'a prêté ont pu choquer.
Lorsque j'évoque les "fautes de patois", je m'adresse à tous ceux qui éprouvent des difficultés à franchir le pas et à s'exprimer en ch'ti. Il ne faut pas avoir peur de se tromper. Cela fait partie de l'apprentissage de ce "parlach' " utilisé avant tout pour s'amuser et rigoler entre amis. Il faut retrouver le plaisir de cet "accent drôle" ! Ni plus, ni moins...
Et lorsque je parle des mandarins du picard, c'est que j'ai la nette impression qu'ils ont rendu cette langue profondément ennuyeuse en la recouvrant d'une chape de plomb institutionnelle.

Salut Mes Tiots 'Quettes,
Fred Cafougnette