Vous pourrez trouver une pétition contre le brevetage de termes "picardisants" sur le site de l'Appel du Mont Noir. Signez là ou ne la signez pas. C'est vous qui voyez. Mais avant d'y aller, laissez moi vous exposer mon point de vue...

Je suis d'accord sur certains aspects. Par exemple, déposer à l'INPI des expressions telles que "Ti j' t'arconnos té d' min coin®" ou "Va ker eune bière pour tin père®" est inacceptable. D'un point de vue juridique, cela n'a d'ailleurs aucune valeur.

Par contre, vous comprendrez aisément que je refuse que l'on range "Cafougnette®" parmi ces expressions dans la liste incriminée. Cafougnette est avant tout un personnage créé par Jules Mousseron. Et si je l'ai déposé en nom de marque, c'est pour que le personnage ne tombe pas entre de mauvaises mains. Alain Dawson, qui est à l'origine du site de l'Appel du Mont Noir, me rétorque que le droit d'auteur suffit. Apparemment, cela n'a pas été suffisant pour retirer l'ouvrage d'un certain Guy D. de la vente (dont j'ai déjà parlé), ni le dépôt de marque d'ailleurs. Mais sur ce dernier point, la justice a néanmoins reconnu la marque...
On me dit également que le terme "Cafougnette" désigne une histoire drôle. Affirmer ceci est plus dangereux que le dépôt de marque. Car cela ouvre la porte à un tas d'individus peu scrupuleux et avides de notoriété facile. C'est aussi dépouiller un auteur (et ses ayant-droits) de sa création. "Cafougnette" serait donc pour ces signataires dans le domaine publique. Faux. Les œuvres de Jules Mousseron ne sont pas libres de droit. Et personne à ce jour ne m'a encore prouvé qu'il n'était pas l'auteur original du personnage.
  Et si "Cafougnette" désigne une histoire drôle, cela ne l'était pas du temps de Jules Mousseron. Les histoires racontant ces mésaventures, Jules Mousseron les appelait des "Cafougnetteries"... Messieurs qui semblez détenir la sacro sainte parole des origines du mot "Cafougnette", levez les yeux de vos dictionnaires. Vous pouvez gloser tant que vous voulez sur l'origine de Cafougnette (Cafouiller en l'occurence). Si "Tartarin de Tarascon" d'Alphonse Daudet (et non Marcel Aymé mon cher Jules M !) vient du mot Tartare, cela signifie-t-il pour autant que Daudet n'a pas créé le personnage et que n'importe qui, sous prétexte de défense de la région de Tarascon, peut se l'approprier ? Faites un effort et utilisez s'il vous plaît le mot "cafougnetterie" pour désigner une histoire drôle avec le personnage de Cafougnette !
Car QUI a intérêt à ce que ce terme tombe dans le langage publique ? Qui voudrait que l'on continue à appeler ces histoires des "cafougnettes" et non des "cafougnetteries" ? Suivez mon regard...

  "Ce processus, que certains ont repeint aux couleurs d'une « défense de l'identité » (qui ne demande qu'à servir de paravent à toutes sortes de dérives communautaristes), est porteur d'un message de mort : il s'agit de se partager la dépouille du picard. Je prends l'aile, je te laisse la cuisse, je prends les cafougnettes, je te laisse chtilà !"
Sachez que je ne défends ni le picard, ni le rouchi, ni le patois. Je défends juste l'œuvre de mon aïeul. Cette dérive communautariste que vous évoquez peut également s'appliquer à cet appel qui risque alors de transformer en râteau !
Je ne prends pas "les cafougnettes". Ce qui m'intéresse, c'est Jules Mousseron, c'est Cafougnette, c'est le remettre dans toutes les mémoires des "gins de ch' nord", c'est lui redonner son lustre d'antan et c'est en faire ainsi et à nouveau le personnage emblématique de notre région.

En ce qui concerne les signataires, vous pourrez remarquer qu'un des premiers à avoir signé a décidé de retirer son nom de la liste... Il ne s'agit ni plus ni moins que Guy Dubois qui criait au scandale à cause de "Cafougnette®" et qui depuis fait affaire avec celui qui a déposé toutes ces expressions picardisantes ou patoisantes ! Les raisons ? "On" n'a pas voulu m'en dire plus ! Si quelqu'un a la réponse... ;-)
Et je souligne que je n'ai pas traîné cet éditeur parce qu'il est "coupable" (à mes yeux) d'avoir utilisé le simple terme "Cafougnette", mais parce qu'il a kidnappé et travesti le personnage de Cafougnette en un être vulgaire et veule.

Voilà. J'ai surement été un peu virulent. Mais certains points me visaient directement (peut-être par facilité de la part des auteurs de l'Appel)...

  Salut mes Tiots 'Quettes,
  Fred Cafougnette